Les gens DICI du 31 janvier 2018

J’étais l’invité ce mercredi de DICI TV pour parler notamment du débat sur le nom de la région, de l’actualité du Front National, de l’Europe, de l’immigration ou bien encore du problème de nos maisons de retraite…

Publicités

NON à la fermeture d’une classe de khâgne à Toulon !

COMM.fb

L’annonce de la fermeture éventuelle d’une classe de khâgne au Lycée Dumont d’Urville de Toulon n’est pas acceptable. Une ville telle que la nôtre doit offrir les chances de réussites à tous les lycéens désireux de se lancer dans un parcours universitaire littéraire.

Le Front National attend des rencontres avec le recteur d’académie et les administrations que soient réaffirmés les moyens et engagements d’un Etat qui doit assurer, pour son avenir, celui de sa jeunesse.

+30% de cambriolages en 2017 à Toulon et dans le Var : et maintenant ?

2018.1.comm.cambirolages

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

Alors que vient de tomber le dernier chiffre mensuel du ministère de l’Intérieur des cambriolages pour 2017, le bilan peut être à présent fait sur l’année passée : à Toulon et dans le Var, +30% de cambriolages en une année seulement ! Ces faits nous les avons d’ailleurs constatés, relatés et dénoncés toute l’année écoulée.

La forte proportion d’étrangers clandestins « migrants » (ou prétendus, mineurs isolés ou non) est bien sûr le facteur qui induit une explication évidente à cette explosion. C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les services de Police. Cette statistique mais aussi toutes les autres soulignent que le laxisme judiciaire et l’appel d’air organisé sur l’accueil des « migrants clandestins » doivent cesser pour que cessent ces attaques contre les biens des Français.

Le Front National réaffirme sa volonté de défendre au mieux nos compatriotes. Nous continuons plus que jamais à exiger l’arrêt de la folle politique d’immigration et surtout l’expulsion effective et systématique des délinquants et criminels étrangers, une lutte ferme contre la récidive et l’application réelle des peines prononcées.