Stationnement en zone verte à Toulon : refusons l’ineptie du nouveau tarif !

Publicités

NON à la fermeture d’une classe de khâgne à Toulon !

COMM.fb

L’annonce de la fermeture éventuelle d’une classe de khâgne au Lycée Dumont d’Urville de Toulon n’est pas acceptable. Une ville telle que la nôtre doit offrir les chances de réussites à tous les lycéens désireux de se lancer dans un parcours universitaire littéraire.

Le Front National attend des rencontres avec le recteur d’académie et les administrations que soient réaffirmés les moyens et engagements d’un Etat qui doit assurer, pour son avenir, celui de sa jeunesse.

+30% de cambriolages en 2017 à Toulon et dans le Var : et maintenant ?

2018.1.comm.cambirolages

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

Alors que vient de tomber le dernier chiffre mensuel du ministère de l’Intérieur des cambriolages pour 2017, le bilan peut être à présent fait sur l’année passée : à Toulon et dans le Var, +30% de cambriolages en une année seulement ! Ces faits nous les avons d’ailleurs constatés, relatés et dénoncés toute l’année écoulée.

La forte proportion d’étrangers clandestins « migrants » (ou prétendus, mineurs isolés ou non) est bien sûr le facteur qui induit une explication évidente à cette explosion. C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les services de Police. Cette statistique mais aussi toutes les autres soulignent que le laxisme judiciaire et l’appel d’air organisé sur l’accueil des « migrants clandestins » doivent cesser pour que cessent ces attaques contre les biens des Français.

Le Front National réaffirme sa volonté de défendre au mieux nos compatriotes. Nous continuons plus que jamais à exiger l’arrêt de la folle politique d’immigration et surtout l’expulsion effective et systématique des délinquants et criminels étrangers, une lutte ferme contre la récidive et l’application réelle des peines prononcées.

Clinique Malartic : le Front National soutient les négociations pour la reprise

comm.malartic
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, responsable Front National de la 2e circonscription de Var, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon
.
La possible fermeture de la clinique Malartic à Ollioules inquiète à juste titre. Clinique mutualiste abordable pour le plus grand nombre, elle permet proximité et soins pour nombre de Toulonnais, Ollioulais, Seynois ou bien d’autres.
 .
La crise sanitaire que vit notre pays provoque ce genre de symptôme inquiétant. La fermeture d’une clinique serait un symbole catastrophique en plus du désastre pour les gens d’ici, et nous priverait pour le cas spécifique de Malartic d’un maillon nécessaire dans la diversité de l’offre médicale.
 .
Le Front National se joint aux élus locaux, nombreux, qui demandent à l’Agence régionale de santé et aux partenaires de tout faire pour favoriser la reprise de la clinique qui devra sûrement évoluer, mais qui reste un maillon essentiel du secteur.

Toulon : expulsons immédiatement tous les migrants délinquants !

2017.10.visu.comm.migrants

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

 Cette nuit du 11 au 12 octobre 2017, un groupe de migrants, dont certains récidivistes, a semé la terreur en cambriolant plusieurs maisons dans le quartier du Petit Bois à Toulon, gazant les occupants à la lacrymogène. 

 Le sang-froid de certains riverains, ripostant par légitime défense, et l’intervention des forces de l’ordre ont permis l’arrestation des délinquants. Seront-ils à nouveau relâchés par une justice permissive ou sans moyens ? Le conseil départemental paiera-t-il encore leurs hébergements à l’hôtel, leurs frais ?

 Nous exigeons au contraire leur expulsion immédiate du territoire ainsi que toutes les mesures qui permettront que cesse chez nous cette insupportable politique d’accueil sans distinction et de laxisme d’un État  complice.

Si son équipage le souhaite, le C-Star sera le bienvenu à Toulon !

 
Le C-Star, navire embarquant de jeunes militants de plusieurs pays d’Europe, vient de terminer une première tournée où il a, en mer, dénoncé et bloqué efficacement les prétendues ONG complices actifs des mafias de passeurs de clandestins en Méditerranée.
Leur mission « Defend Europe » a été d’une grande efficacité au vu de la levée de bouclier des habituelles ligues de (petite) vertu mais aussi et surtout de la diminution des départs et donc de la limitation des risques. Aujourd’hui la polémique se porte sur son possible ravitaillement à Toulon.  
Les élus du Front National de Toulon ainsi que toutes celles et tous ceux qui, attachés au respect de la dignité humaine refusent cette dramatique immigration sauvage, sauront, si l’équipage le souhaite, les accueillir ici. 

Toulon : l’insupportable enfer des encombrements !

 
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National
 
Plus encore que tout le reste de l’année, la circulation est devenue un enfer à Toulon pour les estivants de passage pour prendre un ferry, le vacancier souhaitant passer ses vacances ici, et bien sûr le Toulonnais ici chez lui !
Alors que de grands projets sont avancés par la municipalité sur l’évolution du port, l’avenue de la République est à l’heure des arrivées ou des départs pour la Corse totalement encombrée ; il faut souvent 30 minutes pour faire 500m ! De quoi dissuader même les plus patients de rester ou revenir.
Afin de régler cette situation et relever l’image de la ville, nous demandons ce jour par écrit au Maire, Hubert Falco :
       la mise en place immédiate d’agents de la police municipale aux deux ronds-points du Port de Commerce et du Port-Marchant et à tous les arrivées/départs des ferries pour fluidifier la circulation
       l’arrêt des absurdes feux dans ces ronds-points, quasi originalité nationale, gênant de surcroît la caserne de pompiers
       une concertation sur l’établissement de voies d’attente 

« Naval group », ce « E » qui peut tout changer !

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National
Fleuron 4 fois centenaire de l’industrie maritime et militaire de notre pays, DCNS vient d’annoncer son changement de nom en « Naval group ». Une évolution « not chic » et même un peu « to much ».
Changer de nom n’est pas tabou. Mais nier l’identité française de ce qui fut cette entreprise d’Etat de la « Direction des constructions navales » est un nouveau marqueur du recul de l’affirmation de notre identité.
Nous comprenons l’ouverture à l’international et la recherche d’une marque plus parlante. Mais un « E » à la fin de « group » n’aurait pas gâché ce souhait et aurait maintenu un caractère français. Édifiant et regrettable ; mais au concours de l’absurde, les penseurs bobos ont encore de la ressource. Il est encore temps de corriger cette ineptie volontaire ou non !  

Déploiement de la fibre à Toulon : le travailleur détaché favorisé !

Le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble de la ville était attendu. Avec les chantiers en cours, c’est le travailleur français qui risque d’être déçu : un prestataire portugais aux véhicules immatriculés là-bas est de plus en plus visible dans certains quartiers de Toulon.
 
La politique de concurrence déloyale imposée par la commission supranationale de Bruxelles bat donc son plein sur nos terres, à la plus grande défaveur de nos travailleurs locaux et des entreprises du bassin.
 
Sans patriotisme économique, il est évident que ces constats continueront de se multiplier. Avec force, le Front National réclame le bon sens de cette préférence nationale. Partout où nous siégeons, nous nous battons pour défendre les intérêts de la France et des Français d’abord !

Le recours, l’alternative, c’est nous !

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, candidat du Front National dans la 1ère circonscription du Var
 .
Après avoir voté et fait voter Emmanuel Macron, le député sortant de la première circonscription du Var voit nommer un Premier Ministre qui, comme elle, était un soutien actif d’Alain Juppé lors de la primaire de la droite et du centre…
 .
La question est donc simple : Geneviève Lévy incarnera-t-elle l’alternative à Emmanuel Macron lors du prochain quinquennat ? Il semble fortement que non, même en façade, depuis cette nomination.
 .
Les patriotes savaient déjà que leur candidat serait celui du Front National. Ces « Les Républicains » devenant caution du nouvel exécutif, aujourd’hui, tous les électeurs sincèrement « de droite » se rendent à leur tour compte que nous incarnons désormais seuls le recours le plus proche de leurs aspirations face à la violence du projet Macron. Il reste à traduire cette réalité dans les urnes.