Une compagnie de CRS à Toulon pour l’été : le reste doit suivre !

2018.7.11.CRS.Toulon

Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Le ministre de l’intérieur vient d’officialiser le renfort d’une compagnie de CRS du 17 juillet au 26 août à Toulon. Cette augmentation ponctuelle permettra certainement d’améliorer la quiétude de la saison estivale.

Mais les graves problèmes d’insécurité qui se développent graduellement depuis des années dans la ville ne seront pas réglés pour autant. L’organisation pérenne d’une véritable répression reste la seule solution pour endiguer crimes, trafics, agressions et incivilités. Le choc migratoire qui se développe aggrave de surcroît cet état déplorable.

En même temps de se réjouir, le Rassemblement National réclame surtout que des moyens durables soient déployés, mais aussi que l’arsenal juridique soit appliqué et renforcé. Les délinquants doivent être mis hors d’état de nuire. Les effets d’annonce, ça suffit !

Publicités

Retour sur le conseil municipal du 28 juin 2018

Var Matin revenait dans son édition de ce jour sur notre conseil municipal du jeudi 28 juin 2018 à Toulon : la réalité des chiffres est décidément têtue !

2018.6.29.VarMatin.CM

A Toulon comme ailleurs en France et en Europe : « NO WAY ! »

A l’occasion de la séance ce matin du conseil municipal Toulon j’ai rappelé notre opposition à l’accueil des bateaux des ONG venus chercher des clandestins au large de la Libye pour les ramener en Europe. Elles sont les complices objectifs des mafias de passeurs !

Succès de la paella toulonnaise

Nous avons été très heureux d’accueillir notre ami Philippe de Beauregard, Maire de Camaret-sur-Aigues, venu animer notre traditionnelle paella de fin d’année du Rassemblement National Toulon. Ce fut un grand succès ce dimanche avant la trêve estivale !

« Débat » sur les réfugiés à Briançon : le Parlement européen refuse le contradictoire ! 

comm.fb.briancon
Le bureau marseillais du Parlement européen organise un « débat citoyen » sur le thème « Réfugiés : comment protéger durablement » le lundi 18 juin à Briançon. La commune des Hautes-Alpes est en première ligne dans le franchissement illégal de notre frontière nationale par des milliers de clandestins depuis de nombreux mois.
Mais l’institution n’a convié parmi les intervenants que des élus ou associatifs tous favorables à la régularisation « de tous les migrants ». Étrange, ou plutôt grosse ficelle : un débat encadré qui ne prévoit pas d’alternative à l’immigration invasion. La traduction simultanée en italien sera, elle, d’un intérêt truculent : le nouveau gouvernement de la Péninsule, élu démocratiquement et très majoritairement, est lui clairement opposé à l’appel d’air migratoire…
N’ayant pas voix au chapitre dans cette réunion, le Rassemblement National, pourtant première délégation française en nombre d’élus au Parlement européen, rappelle que pour protéger, il faut d’abord contrôler. Ainsi nous voulons notamment :
– le rétablissement de contrôles à nos frontières nationales
– que les demandes d’asiles se fassent dans les ambassades ou consulats français dans les pays d’origine
– expulser immédiatement les déboutés du droit d’asile

Dimanche 24 juin, vous êtes pris !

Paëlla traditionnelle du mouvement en haut du Mont Faron à Toulon, avec notre ami Philippe de Beauregard, Maire de Camaret (Vaucluse). Réservations obligatoires, avant le 18 juin.

paella.toulon.2018.rs

Annulation de la visite du Ministre de l’Intérieur au commissariat de Toulon : un aveugle n’a pas besoin de miroir !

2018.5.25.comm.collomb

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

En visite dans le département du Var, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb devait se rendre hier soir au commissariat de Toulon. Une rencontre annulée en dernière minute, pour semble-t-il celle dans un quartier de Marseille.

Si les récents événements marseillais ont de quoi inquiéter, il est révélateur que le Ministre annule plutôt que cumule ses rencontres. Subissant la montée du banditisme et des faits « divers » dramatiques des assassinats et règlements de compte, Toulon s’enfonce aussi dans la barbarie.

Nous invitons le Ministre de l’Intérieur à venir découvrir ici les prémices de ce qui se passe plus à l’ouest, dont l’inertie et l’aveuglement des politiques sont directement responsables. Une occasion peut-être aussi de comprendre que si la politique ne change pas, la conclusion sera évidente.

Une vraie frontière au col de l’Echelle (05) : de jeunes militants prouvent que c’est possible !

visu.comm.echelle.navarranne
Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Hautes-Alpes)
 
Depuis hier, de jeunes militants ont matérialisé une frontière avec des filets pare neige au col de l’Echelle dans les Hautes-Alpes, lieu de passage des migrants clandestins entre l’Italie et la France. Cette action a suscité de nombreuses réactions.
 
Les plus hostiles ont émané de personnalités politiques ou associatives favorables à l’immigration massive, qui organisent l’appel d’air et la submersion migratoire.
 
Mais cet acte légitime et salutaire de cette jeunesse qui refuse de voir en spectateur le drame migratoire qui touche notre pays et notre continent a surtout été salué par une grande majorité de gens. Elle participe, dans son registre particulier et son mode d’action spécifique, à la lutte contre l’immigration massive, les mafias, les passeurs, la traite inhumaine et le déracinement.