A Dieu, Jacques Tudury

2019.12.26.comm.Jacques.Tudury
Jacques Tudury, militant historique de la cause nationale et secrétaire départemental du Front National du Var au tout début des années 2000, est décédé le jour de Noël. Grandement diminué par l’âge et les aléas de la vie, il continuait encore, vaillant combattant, à sortir de chez lui et c’est avec plaisir que nous le croisions de temps en temps, par exemple, sur le port de Toulon.
Nous garderons nombreux son image d’homme aux idées droites, aux jugements fermes et aux conseils utiles à toutes les générations. À son épouse et à sa famille nous présentons nos condoléances sincères et amicales. Catholique convaincu, le Bon Dieu l’aura rappelé à lui le jour de la naissance de Jésus, symbole de l’espérance qui ne l’a jamais quitté. À Dieu, Jacques Tudury !

Pour un accueil plus humain des vrais réfugiés : halte à l’immigration !

2019.12.18.halte.immigration
[Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, candidat à la Mairie de Toulon, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National]
Ce 18 décembre, pour la « Journée internationale des migrants », bon nombre de manifestations de soutien à l’immigration clandestine ont lieu partout en France. A Toulon est organisé un « cercle du silence » et un « ciné-débat » pour demander un accueil plus humain des migrants, mélangeant clandestins délinquants et vrais réfugiés.
 
Ce jour est pour nous l’occasion de rappeler que 95% des demandeurs d’asile en sont déboutés, mais restent sur notre territoire. La France est le pays européen qui accueille le plus d’immigrés légaux et illégaux. Cette insupportable situation est encouragée par une myriade d’associations qui participent à l’appel d’air migratoire, incitant toujours plus de gens à quitter leur terre pour trouver chez nous un hypothétique confort.
 
Cet égoïsme de vouloir accueillir toute la « misère du monde » est criminel à la fois pour les risques que cela fait prendre aux partants (pour le plus grand bénéfice des mafias de passeurs) mais aussi pour les Français qui voient sans cesse leurs prestations sociales se réduire et le multiconflictualisme grandir, leur sécurité s’amoindrir. Pour une gestion plus humaine des vrais réfugiés il faut dire « halte à l’immigration » ! Nous sommes aussi de ceux qui pensent qu’il est indécent d’accueillir chez nous de jeunes Maliens en âge de se battre, abandonnant leurs mères ou leurs sœurs, pendant que nos soldats français vont mourir pour eux au Mali…

Une crèche en 2020 dans le hall de la Mairie !

2019.12.creche.navarranne

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon et candidat aux élections municipales pour le Rassemblement National
La tradition éminemment française et provençale de la crèche de Noël est un trésor à valoriser. La crèche animée, installée chaque année sous un chapiteau du marché de Noël place de la Liberté à Toulon, sera bien évidemment pérennisée.
Nous venons d’ailleurs d’en inaugurer une dans nos bureaux de campagne. Culturellement enracinée, il y en aura aussi une grande l’an prochain dans le hall de la Mairie lorsque je serai Maire !
Cet engagement symbolise aussi l’histoire de l’intense activité du catholicisme social dans notre ville, abritant dans son histoire tant de couvents d’hommes et de femmes aux œuvres multiples, ou de lieux de santé comme l’hôpital construit en 1700 par Monseigneur Bonnin de Chalucet, évêque de Toulon. Les images réaffirmées de la crèche seront à la fois un message de respect du passé mais aussi une espérance en l’avenir.

Amaury Navarranne répond à TV83 – Municipales Toulon 2020

Retrouvez la série des entretiens donnés comme tête de liste RN aux élections municipales de mars 2020 à Toulon au site TV83.info :

Amaury Navarranne qui êtes vous ?

Les Transports à Toulon

La sécurité à Toulon

Le développement économique de Toulon

Les affaires Toulonnaises

Intempéries : solidarité et leçons

2019.11.25.comm.navarranne
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

Trois jours d’importantes intempéries ont à nouveau endeuillé notre département du Var ; nos premières pensées vont aux victimes et à leurs familles. Beaucoup d’autres sinistrés ont subi de nombreux dégâts matériels. A Toulon les restaurateurs des plages du Mourillon ont été durement impactés.

Le travail des sauveteurs et des services publics a été remarquable et les personnels engagés ont certainement permis d’éviter d’autres drames ou détériorations. L’heure est à la reconstruction. Avec le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur nous avions adopté unanimement un fonds d’aide d’urgence qui pouvait être activé dans les cas que nous venons de vivre. Je m’engage à aider ceux qui auront besoin d’accompagnement pour faciliter leurs démarches.

La question devra aussi se porter plus largement sur les obligations que l’Etat impose à construire toujours plus et à imperméabiliser nos sols, ou bien encore sur certaines règles locales d’urbanisme qui ne font qu’accentuer les montées des eux à chaque gros épisode pluvieux. Il en va du devoir des responsables politiques.