Annulation de la visite du Ministre de l’Intérieur au commissariat de Toulon : un aveugle n’a pas besoin de miroir !

2018.5.25.comm.collomb

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

En visite dans le département du Var, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb devait se rendre hier soir au commissariat de Toulon. Une rencontre annulée en dernière minute, pour semble-t-il celle dans un quartier de Marseille.

Si les récents événements marseillais ont de quoi inquiéter, il est révélateur que le Ministre annule plutôt que cumule ses rencontres. Subissant la montée du banditisme et des faits « divers » dramatiques des assassinats et règlements de compte, Toulon s’enfonce aussi dans la barbarie.

Nous invitons le Ministre de l’Intérieur à venir découvrir ici les prémices de ce qui se passe plus à l’ouest, dont l’inertie et l’aveuglement des politiques sont directement responsables. Une occasion peut-être aussi de comprendre que si la politique ne change pas, la conclusion sera évidente.

Publicités

Retour sur le conseil municipal du 23 mai 2018

Retour dans la presse sur notre conseil municipal d’hier à Toulon.image1

Une vraie frontière au col de l’Echelle (05) : de jeunes militants prouvent que c’est possible !

visu.comm.echelle.navarranne
Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Hautes-Alpes)
 
Depuis hier, de jeunes militants ont matérialisé une frontière avec des filets pare neige au col de l’Echelle dans les Hautes-Alpes, lieu de passage des migrants clandestins entre l’Italie et la France. Cette action a suscité de nombreuses réactions.
 
Les plus hostiles ont émané de personnalités politiques ou associatives favorables à l’immigration massive, qui organisent l’appel d’air et la submersion migratoire.
 
Mais cet acte légitime et salutaire de cette jeunesse qui refuse de voir en spectateur le drame migratoire qui touche notre pays et notre continent a surtout été salué par une grande majorité de gens. Elle participe, dans son registre particulier et son mode d’action spécifique, à la lutte contre l’immigration massive, les mafias, les passeurs, la traite inhumaine et le déracinement.

Face-à-face sur Var Azur TV

J’étais cette semaine l’invité du Face-à-face sur VAR AZUR : actualité du Front National, de la SNCF, de la Métropole de Toulon ou encore de l’insécurité.

Projets de privatisations : NON au cadeau de nos ouvrages stratégiques à des logiques de profits privés !

2018.3.privatisations

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le gouvernement vient d’annoncer ces derniers jours qu’il souhaite procéder à « d’importantes privatisations ». Dans les Hautes-Alpes, par exemple, le barrage de Serre-Ponçon se retrouve à nouveau dans l’éventualité de se voir ouvrir à la concurrence et au secteur financier.

Cette éventualité constituerait une faute sécuritaire, revenant à livrer des ouvrages stratégiques à des logiques de profits privés qui pourraient exiger des concessions aux communes et autres structures touristiques.

Fervent défenseur de la souveraineté et de l’indépendance énergétique de la France, le Front National s’est toujours opposé à l’ouverture à la concurrence de barrages hydroélectriques qui, en plus d’être rentables et sécurisés, représentent 70% de notre énergie renouvelable. Partout où nous siégeons nous n’aurons de cesse de défendre les intérêts des Français !

Les élus du Front National n’assisteront pas à la cérémonie organisée le 19 mars.

Toulon : combien endurera-t-on encore de morts par balle, délinquants ou innocents ?!

2018.comm.mort.TLN.FB

13 mars 2018  //  Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Des tirs ce lundi soir dans une cité de Toulon auront encore endeuillé un peu plus la ville : une des cibles est décédée après son transfert à l’hôpital, sur une affaire probablement crapuleuse.

La barbarie dans nos rues et dans nos quartiers est devenue une réalité qui justifie (hélas !) chaque jour les accusations que porte depuis longtemps le Front National à l’encontre d’une classe politique qui a laissé s’installer l’insécurité, et dont Hubert Falco est un symbole à de multiples titres et responsabilités.

Combien faudra-t-il encore de morts, délinquants ou innocents, pour que cesse cette situation ?! Des mesures doivent être prises à tous les niveaux, du local au national. C’est le chemin que nous devons engager avec force et conviction. Le Front National, à Toulon comme ailleurs, ne cessera pas son combat acharné tant que la France ne sera pas remise en ordre !

%d blogueurs aiment cette page :