Immigration, drogue, insécurité : le drame hélas évident d’Ollioules

Sans titre

Communiqué de presse de Nicole Marchesi, conseillère municipale d’Ollioules, et d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et responsable Rassemblement National de la 2e circonscription du Var

La fusillade, hier soir, en bas du quartier de La Baume à Ollioules présente un lourd bilan : trois morts et un blessé. Deux individus notoirement défavorablement connus des services de police étaient visés ; la troisième victime est une innocente touriste.

La légitime émotion suscitée doit aussi faire place à l’analyse qui confirme, hélas, les démarches que nous effectuons depuis deux ans auprès du Maire, des services de l’Etat de Police et de Justice ainsi que des services sociaux du département : La Baume est devenue un quartier « sensible », où les actes d’incivisme sont devenus de plus en plus insupportables.

Les causes sont évidentes aujourd’hui aux yeux de tous : immigration, drogue et donc insécurité galopante. L’impunité des voyous, le laxisme judiciaire, l’absence de véritable combat contre les trafics et des forces de l’ordre souvent démunies : il faut que cela cesse. Nous demandons qu’enfin la vie des gens soit protégée, l’ensauvagement de la société soit endigué et les malfaisants mis hors d’état de nuire !

Cérémonie à la mémoire des victimes de la rue d’Isly

Ce samedi 26 mars 2016, élus et militants de Front National de Toulon ont commémoré avec le Cercle National des Rapatriés le massacre de la rue d’Isly, tache honteuse où des soldats français tiraient sur d’autres Français, pacifiques et désarmés, venus apporter leur soutien aux séquestrés du quartier de Bab El Oued à Alger. Ce drame de 1962 reste à jamais dans nos mémoires. Frédéric Boccaletti, secrétaire départemental, accompagnait la délégation des élus Frontistes, ainsi que Geoffrey David, conseiller régional et adjoint au Maire du Luc.

IMAG0195

IMAG0175

IMAG0207