La Justice, pour l’honneur de Toulon !

kisspng-due-process-lawyer-court-criminal-law-lady-justice-5b15a0040029b0.6323789915281438760007

Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, candidat du Rassemblement National à la Mairie de Toulon
L’enquête du Monde diplomatique qui affirme révéler de graves faits de fraudes électorales ou de pots-de-vin pour l’obtention de logements HLM a fait naître une légitime émotion à Toulon. Attaché à l’exigence de vérité, j’ai solennellement demandé au Maire de Toulon, premier magistrat de la ville, de saisir la justice pour faire toute la lumière sur ces allégations. Ayant refusé de le faire, quatre candidats ont alors légitimement exprimé leur inquiétude et ont saisi le préfet pour s’assurer un prochain scrutin municipal sincère.
Que la démarche ne plaise pas au député de la majorité municipale Lévy, peu m’importe.  Qu’elle rappelle que sur l’élection de 2017, si triche il y a eu, le bureau incriminé ne représente que « 1,2% des votants » me laisse songeur. Que cette dernière nous accuse de manœuvre pourrait être comique si le sujet n’était pas aussi grave.
Mais prétendre qu’Hubert Falco a déjà lancé des procédures judiciaires est un amalgame incroyable : les seules procédures lancées par lui l’ont été il y a plusieurs semaines pour une affaire de comptes parodiques sur les réseaux sociaux. Toute proportion gardée, il semble très paradoxal de vouloir laver son honneur pour un compte Twitter et refuser de faire toute la lumière sur des faits qui, s’ils étaient avérés, révéleraient des méthodes de république bananière. Je réitère que, pour l’honneur de la ville, Hubert Falco doit saisir la justice pour les soupçons dernièrement avancés.

Les Toulonnais ne veulent pas d’une république bananière

2020.2.27.comm

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, candidat à la Mairie de Toulon, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

Est-il exact qu’en 2017, dans la 1ère circonscription du Var, à Toulon, les urnes ont été bourrées sans vergogne lors de l’élection d’un député ?

Est-il exact que des manœuvres frauduleuses à grande échelle ont entaché, en 2018, la régularité des élections pour les représentants des locataires de l’Office Toulon-Habitat-Méditerranée ?

Est-il exact qu’une responsable de l’Association varoise d’action des locataires (AVAL) a régulièrement perçu des pots de vin en échange de l’attribution de logements HLM à des populations précarisées ?

Ce sont là quelques-unes des graves accusations portées dans un article du Monde diplomatique de mars 2020 sous le titre « A Toulon le maire organise son plébiscite ». L’enquête affirme révéler les méthodes et secrets d’Hubert Falco, maire de la ville depuis 19 ans, qui brigue un 4e mandat. Les rédacteurs assurent détenir les preuves de leurs accusations.

Ces faits, s’ils s’avéraient exacts, seraient d’une extrême gravité, faussant les élections et constituant donc un TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC sans précédent dans notre ville, dont l’image en sortirait abîmée. Les Toulonnais ont le droit absolu de connaître la vérité.

Trop, c’est trop. Afin de répondre à l’exigence de transparence inhérente à notre démocratie, il est du devoir de la ville de Toulon et de son maire de saisir la justice, seule à même de faire toute la lumière sur ces affaires.

Débat Var Matin : comment l’imaginer sans Hubert Falco ? (municipales Toulon 2020)

Var Matin a souhaité légitimement organiser un débat pour les municipales 2020 de Toulon ; mais en fixant la date au 7 février, Hubert Falco, le Maire sortant qui ne s’est pas vraiment encore déclaré (mais c’est un secret de polichinelle), n’y participera pas ! Comment peut-on imaginer le débat sans lui ? Il se déclarera sûrement seulement après la mi-février. Il faut surseoir et décaler après le 25 février la date du débat. cette date.

Précipitation électorale, leçon n°3 : terminez et sécurisez avant d’inaugurer…

Et si avant d’inaugurer le quartier #Chalucet on terminait les travaux, MAIS surtout avant d’accueillir des enfants et des étudiants on pensait à leur sécurité ?! 🧐 #Toulon #Municipales2020