Deux sujets typiques au dernier conseil municipal de Toulon

Politique de la ville, la réalité de la soumission au communautarisme. En prétendant répondre aux problématiques de l’immigration, les pouvoirs publics ne cessent d’en aggraver les causes et leurs conséquences :

Quand les abeilles meurent, les jours de l’homme sont en danger : la nécessaire protection de nos abeilles et de notre éco-système, tout en déplorant que l’on continue d’implanter des essences comme le tilleul argenté dont on sait à présent que leur pollen tue les abeilles :

Le ministre de l’Intérieur annoncé à Toulon : des actes plutôt que des paroles !

2018.8.9.comm.FB

Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Le ministre de l’intérieur annonce qu’il sera en visite à Toulon début septembre. Après l’annulation au dernier moment de sa visite en mai, il est plus que temps que le « pouvoir » voit ici les résultats de décennies d’immobilisme d’Etat et de choix coupables.

Dressant un bilan minimaliste, mais qui bât déjà au premier semestre 2018 toute l’année 2017 (plus de 30 tris, 3 morts et 17 blessés, estimation basse), Gérard Collomb doit ainsi prendre en compte que la situation ne peut plus durer, ici comme ailleurs.

Après avoir annoncé que les diminutions d’effectifs de police / gendarmerie  et le choix des réformes pénales ne feront qu’aggraver une situation déjà délicate, le Rassemblement National est plus que légitime pour rappeler, qu’afin de restaurer la sécurité, il sera nécessaire :

  • de rendre la confiance et leur autorité aux forces de l’ordre en effectifs renforcés
  • d’agir fermement pour mettre les voyous hors d’état de nuire
  • de démanteler les réseaux de trafiquants
  • de mettre fin à une immigration sauvage qui ne fait qu’accentuer nos maux

C’est à ce prix que notre pays, notre département et notre ville retrouveront leur première des libertés !

Une compagnie de CRS à Toulon pour l’été : le reste doit suivre !

2018.7.11.CRS.Toulon

Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Le ministre de l’intérieur vient d’officialiser le renfort d’une compagnie de CRS du 17 juillet au 26 août à Toulon. Cette augmentation ponctuelle permettra certainement d’améliorer la quiétude de la saison estivale.

Mais les graves problèmes d’insécurité qui se développent graduellement depuis des années dans la ville ne seront pas réglés pour autant. L’organisation pérenne d’une véritable répression reste la seule solution pour endiguer crimes, trafics, agressions et incivilités. Le choc migratoire qui se développe aggrave de surcroît cet état déplorable.

En même temps de se réjouir, le Rassemblement National réclame surtout que des moyens durables soient déployés, mais aussi que l’arsenal juridique soit appliqué et renforcé. Les délinquants doivent être mis hors d’état de nuire. Les effets d’annonce, ça suffit !

Annulation de la visite du Ministre de l’Intérieur au commissariat de Toulon : un aveugle n’a pas besoin de miroir !

2018.5.25.comm.collomb

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

En visite dans le département du Var, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb devait se rendre hier soir au commissariat de Toulon. Une rencontre annulée en dernière minute, pour semble-t-il celle dans un quartier de Marseille.

Si les récents événements marseillais ont de quoi inquiéter, il est révélateur que le Ministre annule plutôt que cumule ses rencontres. Subissant la montée du banditisme et des faits « divers » dramatiques des assassinats et règlements de compte, Toulon s’enfonce aussi dans la barbarie.

Nous invitons le Ministre de l’Intérieur à venir découvrir ici les prémices de ce qui se passe plus à l’ouest, dont l’inertie et l’aveuglement des politiques sont directement responsables. Une occasion peut-être aussi de comprendre que si la politique ne change pas, la conclusion sera évidente.

Toulon : combien endurera-t-on encore de morts par balle, délinquants ou innocents ?!

2018.comm.mort.TLN.FB

13 mars 2018  //  Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller national du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Des tirs ce lundi soir dans une cité de Toulon auront encore endeuillé un peu plus la ville : une des cibles est décédée après son transfert à l’hôpital, sur une affaire probablement crapuleuse.

La barbarie dans nos rues et dans nos quartiers est devenue une réalité qui justifie (hélas !) chaque jour les accusations que porte depuis longtemps le Front National à l’encontre d’une classe politique qui a laissé s’installer l’insécurité, et dont Hubert Falco est un symbole à de multiples titres et responsabilités.

Combien faudra-t-il encore de morts, délinquants ou innocents, pour que cesse cette situation ?! Des mesures doivent être prises à tous les niveaux, du local au national. C’est le chemin que nous devons engager avec force et conviction. Le Front National, à Toulon comme ailleurs, ne cessera pas son combat acharné tant que la France ne sera pas remise en ordre !

+30% de cambriolages en 2017 à Toulon et dans le Var : et maintenant ?

2018.1.comm.cambirolages

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

Alors que vient de tomber le dernier chiffre mensuel du ministère de l’Intérieur des cambriolages pour 2017, le bilan peut être à présent fait sur l’année passée : à Toulon et dans le Var, +30% de cambriolages en une année seulement ! Ces faits nous les avons d’ailleurs constatés, relatés et dénoncés toute l’année écoulée.

La forte proportion d’étrangers clandestins « migrants » (ou prétendus, mineurs isolés ou non) est bien sûr le facteur qui induit une explication évidente à cette explosion. C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les services de Police. Cette statistique mais aussi toutes les autres soulignent que le laxisme judiciaire et l’appel d’air organisé sur l’accueil des « migrants clandestins » doivent cesser pour que cessent ces attaques contre les biens des Français.

Le Front National réaffirme sa volonté de défendre au mieux nos compatriotes. Nous continuons plus que jamais à exiger l’arrêt de la folle politique d’immigration et surtout l’expulsion effective et systématique des délinquants et criminels étrangers, une lutte ferme contre la récidive et l’application réelle des peines prononcées.