La Justice, pour l’honneur de Toulon !

kisspng-due-process-lawyer-court-criminal-law-lady-justice-5b15a0040029b0.6323789915281438760007

Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, candidat du Rassemblement National à la Mairie de Toulon
L’enquête du Monde diplomatique qui affirme révéler de graves faits de fraudes électorales ou de pots-de-vin pour l’obtention de logements HLM a fait naître une légitime émotion à Toulon. Attaché à l’exigence de vérité, j’ai solennellement demandé au Maire de Toulon, premier magistrat de la ville, de saisir la justice pour faire toute la lumière sur ces allégations. Ayant refusé de le faire, quatre candidats ont alors légitimement exprimé leur inquiétude et ont saisi le préfet pour s’assurer un prochain scrutin municipal sincère.
Que la démarche ne plaise pas au député de la majorité municipale Lévy, peu m’importe.  Qu’elle rappelle que sur l’élection de 2017, si triche il y a eu, le bureau incriminé ne représente que « 1,2% des votants » me laisse songeur. Que cette dernière nous accuse de manœuvre pourrait être comique si le sujet n’était pas aussi grave.
Mais prétendre qu’Hubert Falco a déjà lancé des procédures judiciaires est un amalgame incroyable : les seules procédures lancées par lui l’ont été il y a plusieurs semaines pour une affaire de comptes parodiques sur les réseaux sociaux. Toute proportion gardée, il semble très paradoxal de vouloir laver son honneur pour un compte Twitter et refuser de faire toute la lumière sur des faits qui, s’ils étaient avérés, révéleraient des méthodes de république bananière. Je réitère que, pour l’honneur de la ville, Hubert Falco doit saisir la justice pour les soupçons dernièrement avancés.

+30% de cambriolages en 2017 à Toulon et dans le Var : et maintenant ?

2018.1.comm.cambirolages

Communiqué d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National

Alors que vient de tomber le dernier chiffre mensuel du ministère de l’Intérieur des cambriolages pour 2017, le bilan peut être à présent fait sur l’année passée : à Toulon et dans le Var, +30% de cambriolages en une année seulement ! Ces faits nous les avons d’ailleurs constatés, relatés et dénoncés toute l’année écoulée.

La forte proportion d’étrangers clandestins « migrants » (ou prétendus, mineurs isolés ou non) est bien sûr le facteur qui induit une explication évidente à cette explosion. C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les services de Police. Cette statistique mais aussi toutes les autres soulignent que le laxisme judiciaire et l’appel d’air organisé sur l’accueil des « migrants clandestins » doivent cesser pour que cessent ces attaques contre les biens des Français.

Le Front National réaffirme sa volonté de défendre au mieux nos compatriotes. Nous continuons plus que jamais à exiger l’arrêt de la folle politique d’immigration et surtout l’expulsion effective et systématique des délinquants et criminels étrangers, une lutte ferme contre la récidive et l’application réelle des peines prononcées.