Vœux du Président de l’Union patronale du Var : l’avanie !

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, membre du conseil national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et conseiller municipal de Toulon

2019.1.8.comm.upv

Gérard Cerutti présentait hier ses vœux dans la salle de réception de l’Opéra de Toulon. A cette occasion, le Président de l’Union patronale du Var s’est autorisé à attaquer « les Gilets Jaunes », leurs « revendications séditieuses et antinomiques », affirmant que « le peuple français ne se réduit pas à celui des ronds-points ».

Quelques  débordements ne peuvent confondre la révolte légitime des Gilets Jaunes avec une infime minorité de provocateurs. Car le peuple français c’est aussi justement cette France des ronds-points où se retrouvent des artisans, des commerçants, des professions libérales ou encore des chefs de petites et moyennes entreprises, tous accablés de taxes et de charges, tous soumis à des choix politiques qui usent abusent du travail des Français.

La campagne en cours pour la présidence de l’UPV ne doit pas être l’occasion d’humilier celles et ceux qui cherchent à faire éclore une ambition pour changer les choses dans notre pays. Nous dénonçons l’arrogance et le mépris d’une hyper-classe qui, à l’instar de son chouchou Macron, ici ou ailleurs, continue dans l’aveuglement inconscient de sa propre ambition. La sortie de crise est possible, et la réponse ne sera que politique, en commençant par retrouver une vraie représentation populaire, tel que le propose le Rassemblement National. 

Publicités

Loto du Patrimoine : un détournement de fonds !

2°18.12.loto
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, membre du conseil national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur
Le choix pour le gouvernement de suivre la proposition du député des Hautes-Alpes Joël Giraud, rétablissant ainsi en catimini le prélèvement des taxes sur le Loto du Patrimoine, est un énième symbole du double mépris de la majorité parlementaire La République en Marche : mépris pour notre patrimoine et mépris des Français, sans cesse taxés sur chaque geste de leur vie…
L’initiative de Stéphane Bern, qui avait reçu mandat d’Emmanuel Macron de lancer une opération de sauvegarde de biens patrimoniaux, se transforme en immense pompe à fric pour remplir les caisses de l’Etat, plus de 90% des sommes n’étant jamais affectées à leur objet initial.
Nous en appelons à la raison et à la responsabilité : le gouvernement et sa majorité doivent renoncer à ce qui s’apparente à un vaste détournement de fonds, et rendre à la défense de notre patrimoine son juste retour. Ou bien alors Joël Giraud et les siens doivent clairement avouer la supercherie et rebaptiser « Le Loto du patrimoine » par « Loto bénéficiant seulement à 10% au patrimoine ».

Policier toulonnais tabassé devant chez lui : l’insupportable « chasse au flic »

2018.11.comm.poicier.toulon.navarranneCommuniqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon
 
Au petit matin de cette Toussaint, un policier de la Brigade anti-criminalité Toulon a été agressé devant chez lui par deux individus qui tentaient de cambrioler son véhicule. Quelques minutes plus tard, deux véhicules sont arrivés sur les lieux ; huit racailles « à capuche » ont alors déboulé, tabassé le policier et menacé sa famille.
 
Nos pensées vont à cet agent et aux siens, victimes de l’ensauvagement de la société, attaqué violemment et chez lui parce que policier. En 2019 en France, ce sont les forces de l’ordre qui sont chassées chez elles par les délinquants ; un comble ! Ces actes particulièrement odieux sont inacceptables.
 
Le Rassemblement National réaffirme son soutien plein et entier aux hommes et femmes qui se dévouent pour notre sécurité, malgré la cible qu’ils constituent. Les coupables de cette odieuse agression doivent être retrouvés, interpellés et lourdement sanctionnés. Gageons que nous y retrouveront des individus connus « défavorablement » et qui devront être encore plus durement mis longtemps hors d’état de nuire.

Non aux péages urbains

2018.10.17.peage.urbain

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller national du Rassemblement National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon

Le gouvernement souhaite donner aux grandes villes la possibilité d’instaurer des péages urbains ; sa mesure figure d’ailleurs dans l’avant-projet de Loi d’orientation sur les mobilités (LOM), qui sera adopté début novembre.

Déjà acculés à un prix toujours plus asphyxiant des carburants et au prix des autoroutes pratiqués par les sociétés privées qui ont largement bénéficié du cadeau de la concession, les automobilistes ne doivent pas, à Toulon et dans sa Métropole, être pris en otage.

Le Rassemblement National rappelle son opposition à la persécution contre « la voiture ». Nous sommes attachés à ce principe élémentaire de libertés et demandons, dans les choix des exécutifs locaux à venir, que ce principe de nouvelle taxe soit totalement écarté ! Trop de taxes, locales ou non, sont déjà confiscatoires pour nos compatriotes.

Conseil municipal du 27 septembre 2018

[REVUE DE PRESSE] Var Matin revenait dans son édition d’aujourd’hui sur notre conseil municipal d’hier à Toulon.

image2

Retour sur le conseil municipal du 28 juin 2018

Var Matin revenait dans son édition de ce jour sur notre conseil municipal du jeudi 28 juin 2018 à Toulon : la réalité des chiffres est décidément têtue !

2018.6.29.VarMatin.CM

« Débat » sur les réfugiés à Briançon : le Parlement européen refuse le contradictoire ! 

comm.fb.briancon
Le bureau marseillais du Parlement européen organise un « débat citoyen » sur le thème « Réfugiés : comment protéger durablement » le lundi 18 juin à Briançon. La commune des Hautes-Alpes est en première ligne dans le franchissement illégal de notre frontière nationale par des milliers de clandestins depuis de nombreux mois.
Mais l’institution n’a convié parmi les intervenants que des élus ou associatifs tous favorables à la régularisation « de tous les migrants ». Étrange, ou plutôt grosse ficelle : un débat encadré qui ne prévoit pas d’alternative à l’immigration invasion. La traduction simultanée en italien sera, elle, d’un intérêt truculent : le nouveau gouvernement de la Péninsule, élu démocratiquement et très majoritairement, est lui clairement opposé à l’appel d’air migratoire…
N’ayant pas voix au chapitre dans cette réunion, le Rassemblement National, pourtant première délégation française en nombre d’élus au Parlement européen, rappelle que pour protéger, il faut d’abord contrôler. Ainsi nous voulons notamment :
– le rétablissement de contrôles à nos frontières nationales
– que les demandes d’asiles se fassent dans les ambassades ou consulats français dans les pays d’origine
– expulser immédiatement les déboutés du droit d’asile

Dimanche 24 juin, vous êtes pris !

Paëlla traditionnelle du mouvement en haut du Mont Faron à Toulon, avec notre ami Philippe de Beauregard, Maire de Camaret (Vaucluse). Réservations obligatoires, avant le 18 juin.

paella.toulon.2018.rs