« Contrat de performance » avec la SNCF : beaucoup de bruit pour si peu et si tard

Communiqué de presse de Muriel Fiol et Amaury Navarranne, conseillers régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur, membres de la commission des transports

Nous avions déjà critiqué l’affichage du plan de relance régional post-Covid, prétendument abondé de 1,4 milliards d’euros, présenté par Renaud Muselier, président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le volet « transport » y pesait la moitié de la somme, 700 millions.

Le même Renaud Muselier vient d’officialiser un « contrat de performance » avec SNCF Réseau pour une « meilleure prise en compte des clients voyageurs (…) un meilleur service et une meilleure performance » des Trains express régionaux.

Les 350 millions d’euros sur dix ans constituent en fait les investissements attendus, votés ou annoncés depuis longtemps, loin d’un cadre de prétendu plan de relance régional avec cette échelle temps si longue. Les erreurs passées et les millions d’euros perdus en projet de ligne à grande vitesse depuis 15 ans ne doivent pas être oubliés, surtout quand on connaît le soutien farouche de l’actuelle majorité pour cette folie.

Si l’amélioration du train du quotidien est un engagement commun qui nous convient, les effets d’annonce ne doivent pas éluder l’absence de vrai plan de réaménagement et de rééquilibrage des territoires. Car cette amélioration du réseau ferroviaire, pour le moment, ne touchera que les trois grandes métropoles de la région. Le chemin est encore long !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s