Notre tribune municipale pour les 20 ans du mandat d’Hubert Falco à la tête de la ville de Toulon

Engagés aujourd’hui et pour demain

Les 20 ans de mandat d’Hubert Falco doivent s’analyser avec justesse et franchise, sans critique outrancière, contrairement à ce que nos opposants et adversaires font avec une mauvaise fois sidérante à propos de notre mandature 1995-2001.

Reconnue par un rapport de la Chambre régionale des comptes, la gestion rigoureuse des finances par la municipalité FN avait permis de sauver la situation d’une ville au bord de la faillite, sans augmenter les impôts. La dette avait été diminuée de 27%, dynamique maintenue par l’équipe actuelle, reconnaissons-le. La suppression des subventions du Conseil Général présidé à l’époque par un certain Hubert Falco avait grandement handicapé le travail et les projets engagés ; des divisions internes et l’ostracisme du système n’avaient rien arrangé. Le passé est dépassé.

Aujourd’hui le Rassemblement National siège dans l’opposition, engagé sur une ligne claire. Face à l’immigration massive, l’insécurité, le communautarisme, la perte du pouvoir d’achat ou la persécution fiscale, nous défendons notre identité, notre patrimoine, notre environnement et l’amélioration du cadre de vie.

Comment ceux qui s’alternent au pouvoir pourraient-ils régler les problèmes qu’ils ont eux-mêmes créés ? Hubert Falco, ancien parlementaire et plusieurs fois ministre, est aujourd’hui en phase avec Emmanuel Macron et ses ministres. Son objectif, « c’est de battre Marine Le Pen », d’être élu et réélu. Quelle ambition !

Pour faire face aux difficultés, les grandes déclarations ne suffisent plus.

Toulon est devenue si peu sûre : trafics de drogue, incivilités dans tous les quartiers, dégradations incessantes, populations mal assimilées, vivre ensemble impossible…

Les bouchons quotidiens sont devenus interminables. Le projet tramway est hélas enterré, et le BHNS (« Bus à haut niveau de service ») n’a toujours pas été réalisé !

Le Plan Local d’Urbanisme défigure nos zones pavillonnaires avec des immeubles massifs, souvent sans un seul des logements sociaux « imposés » par l’inique loi SRU. Les requalifications urbaines à outrance créent des espaces impraticables aux premières chaleurs : l’ombre manque, la verdure et les grands arbres disparaissent. Les réseaux pluviaux ne peuvent plus absorber les précipitations.

La création de Toulon-Provence-Méditerranée n’a généré aucune économie : les taxes locales augmentent, rajoutant lignes et colonnes sur nos feuilles d’impôts. Les millions d’€ de trop-perçu des taxes sur les ordures ménagères doivent être rendus aux Toulonnais. TPM doit supprimer les doublons et autres charges supplémentaires. Le service au public doit être facilité : qui sait qui fait quoi aujourd’hui ? Vaste question. Plus grave, TPM favorise la création de grands centres commerciaux périphériques comme Avenue 83, concurrence déloyale pour nos commerces toulonnais de proximité.

Elus RN nous défendons :

  • le retour à l’autorité et la salubrité publique
  • l’augmentation des effectifs et des moyens de Police municipale
  • l’îlotage dans les quartiers, la création d’une brigade de l’environnement.
  • un plan pluriannuel de pistes cyclables
  • la reprise des voiries défoncées, en lien privilégié avec les CIL
  • un vrai transport en commun en site propre
  • l’augmentation des places de stationnement et la gratuité entre midi et deux
  • la valorisation touristique, culturelle et sportive facteur d’identité et de fierté

Une plus grande volonté politique est absolument nécessaire pour rendre à Toulon ce que notre ville mérite, pour vous rendre ce que vous méritez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s