Camp de Roms à Toulon : métastase de Schengen

4110796115

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National.

Avec l’actualité du « retour » de Léonarda, les Toulonnais vont découvrir un camp de Roms à quelques mètres de la déchetterie de Lagoubran. Un site modeste, 6 cabanes pour le moment, mais conséquence directe de l’Espace Schengen qui encourage la paupérisation et le déracinement. Une situation d’insalubrité avancée organisée avec le consentement tacite de la municipalité, propriétaire du terrain, qui en assure « l’entretien ». 

L’abolition progressive des frontières par les gouvernements successifs s’est avérée être une erreur majeure que nous avions annoncée. Seule notre souveraineté territoriale (et politique) retrouvée permettra de lutter efficacement contre les entrées ingérables de gens pensant trouver chez nous les promesses d’une vie meilleure et à celui de nos compatriotes qui en subissent les conséquences.

Pour les Français, c’est la double peine : un coût exorbitant pour nos comptes publics et sociaux, l’insécurité en hausse constante ainsi que des risques sanitaires évidents. L’Etat doit entendre la voix des Français et rétablir de toute urgence de véritables contrôles aux frontières tout en assurant le co-développement pour mettre un terme aux drames actuels. Seuls Marine Le Pen et le Front National le feront !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s