Projet de Mayol à Pipady : une belle ambition mais encore des questions

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal et responsable du Rassemblement National de Toulon

 Le Maire de Toulon et Président de la Métropole, Hubert Falco, vient de présenter la première phase du projet « Mayol à Pipady ». Ce premier volet ne traite en réalité que « du Port Marchand à Pipady », sur l’espace de l’arsenal du Mourillon en partie libéré par la Marine Nationale. Après la rocambolesque affaire bâclée du néfaste quai de croisière de 400m, heureusement abandonné, les annonces étaient attendues depuis longtemps.

 Nous nous félicitons de la mise en valeur de la vocation historiquement maritime du site, avec une ambition de développement hôtelier, de locaux professionnels, d’un Palais des Congrès et d’espaces verts. La transformation en lieu de restauration du Môle des torpilles sera une belle ouverture sur la mer, soulignant le lien entre la ville et sa Marine en reprenant le nom du sous-marin Casablanca à l’histoire particulière. Il en sera de même pour la « Halle Marine », l’ancien hangar des hydravions, à vocation culturelle et ludique nous présente-t-on.

 Des points importants méritent tout de même encore d’être précisés :

– quelle place pour le stationnement des voitures et des vélos (le projet de parking en silo doit être mieux explicité et localisé) dans une zone déjà saturée

– quelle stratégie d’implantation des entreprises, l’annonce de « co-working » et « co-living » se basant sur des concepts tout de même assez éphémères, afin de ne pas renouveler le cas de la zone de La Loubière (à ce jour un échec comblé seulement par les administrations et coptant encore tant de locaux vides depuis des années)

– quelle densité urbanistique (hauteur des niveaux bâtiments, situation géographique,…) pour s’assurer de ne pas recouper la ville de la mer, et quels matériaux de construction face au recours trop habituel au béton brut et à l’aspect chimiquement minéral des réalisations

– quel lien fort de connexion (pédestre en particulier) entre le quartier du Mourillon et cette nouvelle zone, à commencer par le boulevard Grignan « prolongé », pour assurer une continuité dans les déplacements

 Nous accueillons la première présentation avec bienveillance pour ce premier travail certain de réflexion concernant l’avenir du site. Il reste encore beaucoup à faire, et nous nous engageons à continuer à proposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s