Fermeture de blocs chirurgicaux à l’hôpital Ste-Musse de Toulon : l’insupportable bilan d’Emmanuel Macron

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal Rassemblement National de Toulon 

La presse locale s’est fait l’écho de la déprogrammation d’un certain nombre d’opérations chirurgicales à l’hôpital public de Toulon Ste-Musse. Les problèmes d’effectifs en sont la raison principale, et la direction de l’hôpital semble, pour des questions de précaution, obligée de procéder à ces reports.

La crise sanitaire fut une triste occasion de constater les effets des coupes budgétaires et de désorganisation que l’hôpital public subit depuis tant d’années. Plutôt que de changer la néfaste trajectoire des gouvernements successifs à la tête de notre pays, Emmanuel Macron a continué dans cette folle politique. Ce gouvernement n’a même pas anticipé l’aggravation de la situation causée par la suspension sans salaire des soignants ne souhaitant pas se voir imposer des injections de vaccin.

A quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, le cas de l’hôpital de Toulon comme de nombreux hôpitaux français souligne la justesse des propositions de Marine Le Pen : 

– augmenter les salaires des soignants exerçant à l’hôpital

– desserrer l’étau bureaucratique des établissements de santé pour libérer capacités de soins 

– réintégrer les soignants suspendus, qui n’ont pour seule volonté que de soigner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s