Amaury Navarranne répond à TV83 – Municipales Toulon 2020

Retrouvez la série des entretiens donnés comme tête de liste RN aux élections municipales de mars 2020 à Toulon au site TV83.info :

Amaury Navarranne qui êtes vous ?

Les Transports à Toulon

La sécurité à Toulon

Le développement économique de Toulon

Les affaires Toulonnaises

Intempéries : solidarité et leçons

2019.11.25.comm.navarranne
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

Trois jours d’importantes intempéries ont à nouveau endeuillé notre département du Var ; nos premières pensées vont aux victimes et à leurs familles. Beaucoup d’autres sinistrés ont subi de nombreux dégâts matériels. A Toulon les restaurateurs des plages du Mourillon ont été durement impactés.

Le travail des sauveteurs et des services publics a été remarquable et les personnels engagés ont certainement permis d’éviter d’autres drames ou détériorations. L’heure est à la reconstruction. Avec le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur nous avions adopté unanimement un fonds d’aide d’urgence qui pouvait être activé dans les cas que nous venons de vivre. Je m’engage à aider ceux qui auront besoin d’accompagnement pour faciliter leurs démarches.

La question devra aussi se porter plus largement sur les obligations que l’Etat impose à construire toujours plus et à imperméabiliser nos sols, ou bien encore sur certaines règles locales d’urbanisme qui ne font qu’accentuer les montées des eux à chaque gros épisode pluvieux. Il en va du devoir des responsables politiques.

Poste de Police municipale en centre-ville : pourquoi si tard ?

Sans 2019.10.18.comm.PM
Communiqué de presse d’Amaury NAVARRANNE, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon, membre du conseil national du Rassemblement National

A cinq mois du premier tour de l’élection municipale, le Maire de Toulon, Hubert Falco, vient d’inaugurer un poste de police municipale dans le centre-ville.

En 2014, que n’avait-on dit des propositions de notre liste lors du précédent scrutin : « excessives, jouant sur les peurs, irréalisables, inutiles ». Force est de constater qu’en matière de sécurité c’est une partie de ces propositions qui sont reprises à quelques mois des nouvelles élections. De surcroît les mesures annoncées, somme toute timides, arrivent après 19 ans de mandat ; suffiront-elles à résorber le retard ?

Pourquoi faire toujours aussi tard ce qui semblait évident et nécessaire depuis longtemps ? Les Toulonnaises et les Toulonnais sont toujours plus nombreux à ouvrir les yeux sur le temps perdu et les errances. Demain, avec le Rassemblement National, ils préféreront l’original à la copie !

Toulonnais, vous avez la parole !

Retrouvez en ligne ou imprimez notre questionnaire, distribué dans la campagne de consultation que nous lançons pour les mois de septembre et d’octobre 2019.

Version en ligne (cliquez sur l’image en-dessous) : quest.numérique

Version papier à télécharger (cliquez sur l’image en-dessous) :image.questionnaire

Ces transgressifs qui refusent la transgression…

Portrait Navarranne small size [Tribune libre d’Amaury Navarranne, responsable du Rassemblement National de Toulon]

Depuis quelques jours, après une intervention de notre collègue Laure Lavalette en séance du conseil municipal de Toulon, l’équipe du Théâtre Liberté est en émoi : le Rassemblement National aurait attaqué par des propos insultants « la scène nationale ».

Laure Lavalette, l’une de nos élus, a en effet critiqué le versement de subventions publiques à un théâtre programmant des spectacles ces dernières semaines autour des thématiques transgenres ou autres du mouvement LGBT+ (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et assimilées…).

Ainsi donc, au Théâtre Liberté où l’on a sans cesse à la bouche que « la culture doit être transgressive », on se choque bien vite lorsque d’autres portent un avis transgressif sur leurs programmations. Étonnant paradoxe !

En soit, ce n’est en rien contre la liberté culturelle que nous nous exprimons. Nous nous bornons à donner une position politique concernant l’utilisation des deniers publics, le Théâtre Liberté étant grassement subventionné par nos collectivités. La Métropole vient par exemple de leur verser 2,6 millions d’€uros de dotation annuelle.

Notre droit et notre devoir est de juger de l’utilisation de ces sommes. Et ce n’est pas la première fois que nous exprimons notre réprobation de l’orientation clairement idéologique de ce lieu. En 2018, à plusieurs reprises, y a été organisées des soirées caritatives pour soutenir l’association SOS Méditerranée, structure que nous dénonçons depuis des années comme complice des passeurs de migrants clandestins. Le ministre de l’Intérieur vient d’ailleurs récemment de reconnaître leur rôle très troublant. Et ces spectacles LGBTIQ(…) ne sont pas non-plus à nos yeux acceptables avec l’argent de la collectivité. Nos enfants qui participent aux activités du Théâtre au titre des partenariats avec les collectivités qui les financent n’ont pas à recevoir dans ces lieux des contenus tendancieux et orientés.

Que les riches, stars et grands journalistes qui composent la programmation et dirigent le Théâtre Liberté le fassent avec leur propre argent et celui de leurs amis mécènes s’ils le veulent. Mais pas avec l’argent public, pas avec le nôtre, pas avec celui des Toulonnais !

La propagande du Théâtre Liberté :