Et les migrants étaient à l’arrière du camion… puis repartent libres !

VISU.comm.camion.FB.pngCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, membre du comité central du Front National, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseiller municipal de Toulon
 
Ce mardi matin, neuf migrants ont été interpellés cachés à l’arrière d’un fourgon livrant une boutique du Champ de Mars dans le centre-ville de Toulon. Ils se seraient semble-t-il dissimulés à l’arrière sans que le chauffeur du véhicule n’ait pu s’en rendre compte avant d’ouvrir son hayon. Les délinquants ont été emmenés au poste de Police. 
 
Ont-ils été expulsés comme il se devrait ? Pas du tout ! Ils ont tous été remis en liberté avec à la main un OQTF (Obligation de quitter le territoire français), une simple feuille de la préfecture du Var. Gageons que nous en retrouverons très vite certains dans d’autres affaires… comme les faits divers nous le prouvent chaque jour ici comme ailleurs ! 
 
Les pouvoirs publics doivent agir pour rétablir les frontières nationales et leurs contrôles. Seul un rétablissement pérenne de nos frontières nationales, ce qui suppose de sortir de l’espace Schengen, de tourner définitivement le dos au dogme de la libre-circulation imposé par l’Union européenne, et l’expulsion des clandestins seront garants de notre sécurité et de notre salubrité, ainsi que celle de ces migrants eux-mêmes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s